Contactez-nous
Espace Client

Article Ouest France Mars 2014

Date de publication : 10/03/2014

Fabrice est diagnostiqueur immobilier

Publié le vendredi 07 mars 2014 à 07:02 par Jean-Jacques REBOURS.

Job Formation / Découvrir un métier
Amiante, métrage, plomb, termites, gaz… Pour la vente ou la location d’un logement, la liste des diagnostics obligatoires est longue. Les techniciens certifiés sont recherchés.

Le métier de diagnostiqueur immobilier a pris son essor dans les années 2000 avec les premiers diagnostics amiante. « On compte quelque 10 000 diagnostiqueurs en France, dont 245 en Loire-Atlantique », estime Fabrice Ollive, gérant de Batis’Expert, une société de Sainte-Luce/Loire qui emploie quatre salariés. Pour exercer ce métier, il faut connaître le bâtiment et être titulaire d’une ou plusieurs certifications. « Peu de diagnostiqueurs les ont toutes, d’autant que chaque certification doit être renouvelée au bout de cinq ans par un organisme agréé. »

Plomb, gaz, amiante...

Lors de la vente d’un bien immobilier, plusieurs certificats sont obligatoires : le plomb pour les peintures, le DPE (performance énergétique), l’électricité, le gaz s’il y en a, les termites dans certaines communes, l’amiante si l’habitation est d’avant juillet 1997. Dans une copropriété, il faut la mesure de la surface « Carrez ». Les diagnostics assainissement et l’état de risques naturels (ERNMT) peuvent être réclamés…

Formation à l'IUT de Saint-Nazaire

« Les notaires et agents immobiliers sont de plus en plus regardants, constate Fabrice Ollive, et un diagnostiqueur qui n’est pas sérieux peut perdre ses certifications. » Une minorité de diagnostiqueurs sont des professionnels du bâtiment qui en font une activité annexe. Seuls quelques cabinets spécialisés ont plusieurs diagnostiqueurs multi-certifiés. L’IUT de Saint-Nazaire est le seul établissement public à former des professionnels. Fabrice Ollive y enseigne.

Profession libérale

« Comme c’est une profession libérale, les tarifs vont du simple au double, déplore Fabrice Ollive. Une série de diagnostics peut aller de 300 € à 650 € suivant le type de logement. Dans une maison de 100 mètres-carrés, on passe entre 4 et 5 heures, auxquelles il faut ajouter deux heures pour la rédaction du rapport. » Ensuite, le professionnel remet un dossier de diagnostic technique (DDT). « C’est un document très officiel. S’il a été mal fait, le vendeur, l’acquéreur, l’agent immobilier, le notaire, peuvent nous mettre en cause en cas de problème. »

Jean-Jacques REBOURS.

 

 
durée
des etudes
 
coût
des etudes
 

salaires
3 ans après la terminale 2000 € 1200 € à 1700 €
2 ans après le bac pour un DUT ou BTS. Un an de plus pour la licence pro. Formation de 3 ou 5 jours pour chaque diagnostic pour les professionnels du bâtiment. Études rémunérées en contrat de professionnalisation. Dans les organismes de formation, comptez autour de 500 € la journée, par diagnostic. 1 300 € net pour un débutant. Au bout de trois ans, 1 600 € à 1 700 € pour un superviseur. Au bout de dix ans, 2 000 € à 2 300 € pour un responsable qualité.
     
 

embauches
 

localisation
 

profil
2000 emplois par an    
Pour faire face à toutes les obligations, il faut former 1 000 diagnostiqueurs. Ils sont près de 10 000 aujourd’hui. le renouvellement de certifiacation est dur. Le métier s’exerce en indépendant, en franchises et en grosses structures. Il est préférable de travailler en cabinet Avoir des bases dans le bâtiment. Être autonome, rigoureux, méthodique. Être discret et ouvert. Savoir s’imposer auprès du client. Nombreux déplacements.

 


« Retour aux actualités

Ils nous font confiance

Certification et Assurance

Diagnostiqueurs
certifiés par

Diagnostic amiante vertou

Nos interventions sont
assurées par

DPE Rennes